Sweet Memory -mémoires de thérapeute-

Mon ancien métier de thérapeute m’a donné l’occasion de côtoyer des personnes aux parcours de vie étonnants et remarquables. Et, comme d’autres praticiens, j’ai découvert à leur contact que nos patients peuvent aussi devenir nos enseignants. Sweet Memory, mon dernier livre –roman en portraits– rassemble des souvenirs de cette période unique dans ma vie.

CACHE-CASH MORTEL

(looking for Hubert Letiers ) Cache-Cash mortel, édité chez Inspire, est le dernier polar écrit par Hubert Letiers. Il a reçu une belle distinction : « coup de cœur » Chien Jaune, en 2019. Je n’ai encore jamais chroniqué un livre de Hubert Letiers pour la bonne raison que nous étions amis, et qu’il meLire la suite « CACHE-CASH MORTEL »

« Allotropismes » signé David Naïm

J’ai commencé à m’occuper de mon père lorsqu’il est mort. Les premiers mots d’Allotropismes restent plantés dans la mémoire et annoncent l’ambition et le ton du roman signé par David Naïm. Le ton : des phrases limpides, des mots précis, choisis, chacun posé dans la plénitude de son sens. Aucune phrase inutile, et, de surcharge :Lire la suite « « Allotropismes » signé David Naïm »

O

Avant de nous lancer à la découverte du ○, rappelons notre idée de départ : Les signes que nous utilisons machinalement pour écrire auraient un sens caché en lien avec leur forme. Autrement dit, des signes dont la valeur ne nous semble a priori que pratique pourraient au contraire signifier beaucoup plus. Et, à imaginer queLire la suite « O »

Serions-nous une société de Vagabonds ?

Aujourd’hui, je vais utiliser une grille de lecture pour réfléchir à propos de la société dans laquelle je vis. Cette grille que j’ai découverte il y a plus de vingt ans me convient toujours autant ; toujours aussi utile dès lors que je cherche à y voir un peu plus clair là où les ombres s’amassent.Lire la suite « Serions-nous une société de Vagabonds ? »

Mystères de la lettre S

Avant que nous soyons définitivement passés à l’ère de l’e-storytelling (entendez par là, une époque où l’on n’écrit plus à la main et où l’on frappe sur clavier des histoires dont la valeur se résume à celle du scénario), avant d’avoir tout oublié du sens et des usages de la langue au point de limiterLire la suite « Mystères de la lettre S »

Journal intime d’une obsédée du texte

On compte peu ou prou 10. 000 (oui, dix mille) maisons d’édition en France. « Bien sûr, il y a les « grandes maisons » – 20 éditeurs ont plus de 5 000 titres chacun – et il y a les « petites structures éditoriales » – environ 5 000 éditeurs ont moins de 10 titresLire la suite « Journal intime d’une obsédée du texte »

Dante, une histoire de famille…

Comment croyez-vous que se soit passée ma rencontre avec le Prince de la poésie ? En furetant dans la bibliothèque de Papa ? Eh bien, non. Des livres nous n’en avions pas. Mes parents ne lisaient pas, ou à peine. Du journal, mon père ne parcourait que les pages sportives et celles des faits divers,Lire la suite « Dante, une histoire de famille… »

Pas bouillir 5/5 « Kaeru -le retour »

Partout où il y a des hommes, le symbolisme rattaché à la grenouille est d’une surprenante richesse. Symbole de la transformation dans presque toutes les traditions, et de la résurrection dans la plupart ; la Grande Grenouille (Mahamandûka) est aussi, en Inde, le support de l’univers et le symbole de la matière obscure-indifférenciée, et, chez lesLire la suite « Pas bouillir 5/5 « Kaeru -le retour » »